Study your flashcards anywhere!

Download the official Cram app for free >

  • Shuffle
    Toggle On
    Toggle Off
  • Alphabetize
    Toggle On
    Toggle Off
  • Front First
    Toggle On
    Toggle Off
  • Both Sides
    Toggle On
    Toggle Off
  • Read
    Toggle On
    Toggle Off
Reading...
Front

How to study your flashcards.

Right/Left arrow keys: Navigate between flashcards.right arrow keyleft arrow key

Up/Down arrow keys: Flip the card between the front and back.down keyup key

H key: Show hint (3rd side).h key

A key: Read text to speech.a key

image

Play button

image

Play button

image

Progress

1/38

Click to flip

38 Cards in this Set

  • Front
  • Back

Causes de prématurité

1) Idiopathique


2) causes foetales (anomalies génétiques, polyhydramnios, grossesse multiple, maladie hémolytique du nouveau né)


3) Causes maternelles (hypertension, diabète de grossesse, tabagisme, alcool, maladies chroniques, etc.)


4) Causes foetales et maternelles (placentaires) (rupture prématurée des membranes, placenta praevia)


5) Causes utérines (anomalies, insuffisance utérine, distention trop grande)

12 conséquences de la prématurité

1) Anémie normochrome normocytaire


2) Hypothermie


3) Rétinopathie du nouveau né


4) Acido-alcalose, déshydratation, néphrocalcinose


5) Hypoglycémie/hypocalcémie


6) Hypotonie


7) Bronchodisplasies, pneumonies, SDRNN


8) Cardiopathies, persistance du canal artériel


9) Hyperbilirubinémie du nouveau né


10) Insuffisance respiratoire centrale


11) Augmentation de la prédisposition aux infections


12) Petit poids de naissance


Long terme:


- Retard mental


- Troubles digestifs et d'absorption


- Augmentatio des besoins énergétiques

Définition de la prématurité

Moins que 40 semaines

SFGA vs RCIU

Le SFGA n'est pas nécessairement pathologique et représente un poids de moins du 10e percentile

Causes de RCIU

Sont essentiellement les mêmes que la prématurité et se divisent en:


- causes maternelles


- causes placentaires


- causes foetales

Complications du RCIU (8)

1) Asphyxie néonatale


2) Hémato: hyperviscosité thrombopénie leucopénie


3) Métabolique (hypo g et ca)


4) Hypothermie


5) INhilation de méconium


6) Persistance circulation foetale


7) Malforations


8 ) Entérocolite nécrosante

Réviser le SDR NN (avec la physiopatho et le traitement)

Yay!

Complications de la ventilation mécanique (7)

- Ulcères de stress


- Pneumonies


- Atrophie musculaire


- Pneumo médiastin, plèvre, thorax


- Insulte direct au parenchyme (oedème et hémorragie par augmentation de la perméabilité)


- IRA (mécanisme inconnu)


- Diminution du retour veineux (diminution VD, puis VG, hypotension et diminution perfusion splanchnique: augmente ALT/AST)

Complications de l'administration d'O2 (5)

Exacerbation d'une hypercapnie


Atélectasie absorptive


ROS: Insulte parenchyme, rétinopathie, bronchodisplasie

Causes d'hyperbilirubinémie du nouveau né

Directe (conjugée): FKP, AVB, cholangite sclérosante, hépatite, infections


Indirecte (non conjuguée): crigler-najar, sténose pylorique, maladie hémolytique du nouveau né (ABO, Rh, congénitale), lait maternelle, physiologique, ecchymose

Facteurs aggravants l'hyperbilirubinémie du nouveau né

Osmolalité augmenté


Infection


Jeune


Diminution de l'albumine


Acidose

Complications de l'hyperbilirubinémie du nouveau né

EAB: Léthargie, hypo/hypertonie, cris aigus, pas de réflexe de Moro, fièvre, confusion, vomissements, diminution de la prise d'aliments


Kernictère: atteinte des ngc, III et VIII

Traitements de l'hyperbilirubinémie du nouveau né

Médicaments (diminution de l'hémolyse, augmentation de la conjugaison, augmentation flot filiaire, diminution synthèse de bilirubine)


Photothérapie


Plasmaphérèse

Besoins nutritionnels d'un enfant avant 2 ans

Moins de 10kg = 100kcal par kg


10-20 = 1000 + 50/kg supplémentaire


20= 1500 + 50/kg de poids supplémentaire

Facteurs influençant la malnutrition (4)

- Statut socio-économique


- Malabsorption


- Dilution


- Psychosociale familale

Causes de retard pondéral

Organiques:


- Mauvaise utilisation des nutriments


- Diminution du potentiel de croissance


- Augmentation du métabolisme


- Incapacité de se nourrir


- Malabsorption


Non-organiques:


- Maternelles: dépression, négligence, mauvaise relation mère-enfant, retard psychomoteur


- Autres: mauvaise alimentation, mauvaise technique, trop de dilution

Évaluation à l'anamnèse d'un retard pondéral

Histoire nutritionnelle de l'enfant (allaitement vs forme lactée, aliments solides, anomalies)


Histoire développementale de l'enfant (naissance, développement psychomoteur, tempérament)


Histoire psychosociale familiale (statut socioéconomique, occupation familiale et parentale


Histoire familiale (de maladies génétiques ou de retard pondéral)

Examen physique d'un retard pondéral

Distribution: oedème, muscles graisse


Rapport poids/taille


Rapport MS/MI


Vitesse de développement des paramètres généraux


Présence ou non d'anomalies (ex. indices de maladies organiques, malformations, etc.)

Critères de retard pondéral

Sous-cutané
Muscles
Alopécie
Léthargie
Lagging behind
Kwashiorkor
Infections récurrentes
Dermatite

Diarrhées: quelles sont les classifications possibles?

- Temporelle (3 semaines)


- Étiologique (vbps)


- Physiopathologique

Prognostique d'une toddler's diarrhea

Résorption après 2-4 ans

Étiologie d'une déshydratation hypertonique

Environnement chaud et sec


Hyperventilation

Étiologie d'une déshydratation hypotonique

FKP


Uropathie obstructive


Hyperplasie congénitale des surrénales

Étiologie d'une déshydratation isotonique

Gastro-entérite

LIC/LEC dans les déshydratation

Isotonique: LIC normal/LEC diminué


Hypertonique: LIC diminué/LEC légèrement diminué


Hypotonique: LIC augmenté/LEC normal ou diminué

Traitement des déshydratations

Pour chacune: réplétion volumique lactate-ringer PO si absence de choc ou IV si choc ou pré-choc


Particularités:


- Hypotonique: donner NaCl 3% si convulsions


- Hypertonique: ne pas réhydrater trop vite, ni trop lentement


Surveiller:


- Natrémie, kaliémie, calcémie, regain du poids et disparition des signes de déshydratation

Anamnèse d'une déshydratation

Cherche la cause la plus fréquente (GI): récente? fièvre?


Sinon demander pour nombre de verres d'eau, exposition au soleil? Troisième espace?

Examen d'une déshydratation

CbaseH2O


Capillary refill
Blood pressure


Anterior fontanelle
Skin (tenting)
Eyes (dépression)
Heart rate


Oral
Output urinaire


À partir de ces critères, on peut déterminer si la déshydratation est légère, modérée ou sév;re

Quel est le meilleur marqueur pour une déshydratation?

La perte de poids

Cause #1 de déshydratation chez les enfants

Gastro-entérite

Étiologies du SHU

S. pneumoniae

E. coli


Virale


Familiale



PTT vs SHU

Déficience en protéase


Shiga-toxin

17 manifestations cliniques du SHU

1) Altération état de conscience


2) lésions ischémiques cérébrales


3) Pétéchies


4) Irritabilité


5) Ictère


6) Pâleur


7) IRA


8) Oligurie/anurie


9) Hématurie


10) Mégacôlon


11) Colite avec rectorragie


12) Tremblements


13) HTA


14) Tendance hémorragique


15) Pancréatite/Db


16) Lésions cardiaques


17) Oedème

Traitement du SHU

Réplétion: volémique, sanguine, ventilation, nutritionnelle


Monitoring de la fonction rénale


Ne pas donner: cortico/ATB ou agents anti-diarrhées (qui augmentent la relâche de toxines par la bactérie lors de sa lyse)

Définition d'une infection nosocomiale

Après 48h ou avant 30 jours (par rapport à l'entrée à l'hopital)

7 facteurs de risque d'une infection nosocomiale

Hospitalisation


Chx


ATB


Immunosuppression


Dialyse


ICU


Colonisation

Germes les plus fréquents (adultes puis enfants)

E coli


SARM


ERV


P aeruginosa


K pneumoniae


C difficile


candida


et


Rotavirus


VR des communautés


Coqueluche

Infections les plus fréquentes

Va, thé vert!