Descriptif Book Essay

14409 Words Dec 10th, 2013 58 Pages
Les guides du CEPRI

L’ACB (analyse coût/bénéfice) : une aide à la décision au service de la gestion des inondations
Guide à l’usage des maîtres d’ouvrage et de leurs partenaires
Novembre 2011

réseau

PAPI

Les collectivités en Europe pour la prévention du risque d’inondation

Éditorial

au risque se retrouve un jour ou l’autre confronté et parfois démuni face à ces questions. Les arguments qui concourent à la prise de décision sont nombreux et, bien souvent, ne convergent pas vers une unique solution. Rarement le souci de l’analyse des bénéfices économiques réels des projets potentiels se retrouve au cœur de la prise de décision. Cela est particulièrement vrai lorsque la réflexion se fait dans l’urgence, suite à une
…show more content…
À l’heure où des incertitudes pèsent sur le budget de nos collectivités territoriales, qui financent les deux tiers des politiques de gestion des inondations, le recours à l’analyse coût/bénéfice ne peut que nous aider à rendre plus optimale l’allocation de nos ressources relatives à la gestion du risque. La directive inondation nous y invite. L’État en fait une condition de mobilisation de ses financements. Les collectivités devront également s’y intéresser. C’est pourquoi j’ai voulu faire ce nouveau guide du CEPRI. Il a vocation à accompagner les acteurs locaux porteurs de projet à se familiariser avec la méthode d’analyse coût/bénéfice validée par le MEDDTL et à tirer partie de tous les apports que cette méthode d’analyse économique est susceptible de générer pour nourrir le débat et la concertation locale précédant la prise de décision.

S

ur quelles opérations de gestion des inondations la société at-elle intérêt à engager ses forces et ses ressources ? Et qu’a-telle réellement à y gagner ? Chaque acteur local gestionnaire d’un territoire exposé

Éric Doligé Président du CEPRI Président du Conseil général du Loiret Sénateur

L ’analyse coût/bénéfice / 3

Avant-propos
L’ACB : un outil devenu indispensable
Les analyses économiques du risque d’inondation sont restées relativement peu nombreuses en France

Related Documents